INTERactions Homme-Nature

Les corps ne se décomposent plus dans les cimetières

Des corps qui ne finissent plus en poussière et ne retournent pas à la terre nourricière ?! Ou plus exactement qui se décomposent beaucoup plus lentement. La faute aux conservateurs, et spécifiquement à ceux présents dans notre alimentation ? Bigre ! Alors que notre ligne éditoriale est de vous faire découvrir qu’on peut « vivre mieux », faisons ici une exception pour vous montrer qu’on peut aussi mourir mieux… Rédigé par Alan Van Brackel, le 1 Nov 2019, à 17 h 10 min

source

+

La sédentarité, une bombe à retardement pour notre santé

Par Marie-Émilie Hugoni Publié le 04/12/2020 à 11:22

+

Présent partout, le numérique a forgé une société différente et façonne quelques traits de notre psyché. Les anthropologues s’alarment, les médecins publient et les psychologues continuent de s’interroger sur les effets induits et sur les détériorations possibles de notre santé mentale.

La transition numérique emporte tout sur son passage et au-delà de ce co

lien

+

https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/enfant-ecrans-detruisent-ils-cerveau-nos-enfants-44207/

https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Nouvelles/Fiche.aspx?doc=ecran-impact-cerveau-enfants

« Grâce aux IRM, ils ont pu observer des modifications de leur cerveau.« 

Si notre cerveau reste « génétiquement constant », il s’adapte culturellement aux innovations de l’époque, explique le neurologue Lionel Naccache

Du côté de la concentration et de  l’attention, trois facteurs semblent perturber leur fonctionnement … Les performances cognitives, la capacité d’enchaîner les tâches et l’assimilation des connaissances s’en trouvent altérées.

un Potager Français ?

ceci n’a pas vocation nationaliste 😉 mais à titre opportuniste énergétique.

En effet la plupart des légumes que nous mangeons et du Potager de Papi&Mami proviennent d’autres continents.

Si sur plusieurs générations on peut croire que c’est du Local en fait peu le sont je vais tenter d’en faire la liste (j’inclurais les plantes locale i.e. avant Christophe Colomb & Marco Polo) :

-méditerranéenne : basilic, melon, Blette, Carotte, Céleri, persil, radis, roquette, ail, féve, oignon, amande

-nord europe : Betterave, laitue, poireaux, chou, navet, pois, lentille, rutabaga

Sniff vous me direz, pas de Tomate, haricot ou patate !

Fruits compensatoires : cassis, fraise, noix,

compliqué : asperge

  • Le principal probléme de nos potagers contemporains c’est qu’il demande beaucoup d’eau… et de Chaleur, car la plupart des plantes proviennent de pays tropicaux. Est il possible d’avoir la même nutritions avec des Plantes « locales » et ou sauvages ? à Suivre

l’Etat de droit se sabre

Sur la Méthode de considérer les sujets centraux plutot que les thémes à la marge de la société.

L’inscription de l’environnement dans la Constitution approuvée par l’Assemblée nationale

La mesure est l’une des propositions les plus emblématiques de la convention pour le climat, mais son avenir est incertain car le Sénat est opposé à la formulation actuelle.

Par Audrey Garric Publié hier à 19h38, mis à jour à 01h44

Temps de Lecture 4 min.

=====

https://www.cairn.info/revue-francaise-de-droit-constitutionnel-2005-4-page-703.htm

http://www.slate.fr/story/140516/inscrire-animal-constitution

Voici le vers :

« Cette inscription donnerait une meilleure base juridique et une plus grande légitimité aux interventions des pouvoirs publics visant à assurer sa protection. »

toute la fiction actuelle est de considéré que « pouvoir public » c’est une personne avec une autonomie propre… or derriére il y a bien une + des personnes physiques.

====

Cela pourra paraitre surprenant de voir ces thémes Progressistes s’inscrivent dans la décadence/effondrement de notre systéme. Mais Oui niant le caractére profondément humain du systéme et refusant de voir apparaitre son caractère partial, cette état totalitaire (qui se méle de tout), introduit dans les « lettres » tous les moyens dpour la destuction du systéme lui méme.

La citoyenneté est un principe profondément Humain & relié à la capacité de ceux qui sont sur ce régime d’avoir le langage de comprendre. Le contre exemple usuel, c’est de rappeler que pendant la révolution les Eglises ont aussi été pillées parce que la Majorité des personnes ne comprenaient rien au latin etc.

On pense a la sitation de Platon (aristocrate) « quand les vaches sont plus importants que les citoyens on crée les germes de la dictature »

Le Dictateur ayant le propriété de libérer les « esclaves » & donc d’écraser l’oligarchie (qui gouverne « en retrait » du peuple).

Théme des batisseurs anciens

Ancienne civilisation Supérieure

(atlante … )

Magiciens des Dieux de Graham Hancock (légende de Kumari Kandam…Région Bihar Inde)

Fantastique Ile de Paques de francis Maziére

Le grand Cercle jimAlison (30° ile de paques…)

Ile de paques, Rapa Nui, Pyramide Giseh, Petra, ANgkor… Point chauds de la Terre, Zone discontinuité écorce terrestre, pole magnétique (colombie britanique canada)

Sonorités : 200 Hz, 400, 800, 1000, 1200 Hz

—- a creuser —- théorie du grand cercle, oui ok mais combien de sites sacrés en dehors de ce cercle ? si plus ….

rationnement alimentaire

brouillon

Guide bien vIVRE manger (synthése)

Donne les proportions, quelles que soient les quantités..

apport métabolisme de base : lien

activitéMode de calcul
calories
Homme et femme sédentairesMétabolisme de base x 1,372261
Homme et femme actifsMétabolisme de base x 1,552558
Homme et femme sportifsMétabolisme de base x 1,80 (voire x 2)2971

riz : 100 g = 130 calories

lait en poudre écrémé : 100 g = 354 calories

barre céréales : 100 g = 344 calories

https://archives.seine-et-marne.fr/fr/le-rationnement-alimentaire-pendant-la-seconde-guerre-mondiale-en-seine-et-marne

…. Les années noires 1940-1945

L’obsession du rationnement

La vie est différente en France suivant la zone dans laquelle on vit jusqu’à la fin de l’année 1942. En zone occupée, la présence allemande modifie l’ambiance des villes qui se couvrent de panneaux en allemand et de drapeaux nazis, tandis que l’horaire des Français est aligné sur le méridien qui passe à Berlin. Le couvre-feu restreint les sorties du soir et le dernier métro passe à minuit moins le quart. En revanche, l’obsession commune à tous les Français, c’est la faim et le froid. En effet, le pillage allemand provoque de fortes restrictions et l’absence des Français retenus comme prisonniers de guerre en Allemagne désorganise considérablement la production économique. Les cartes de rationnement sont instaurées à partir de l’automne 1940 suivant un système qui fournit de 1 200 à 1 800 calories par jour et par personne, selon l’âge, les activités et le lieu de résidence : huit catégories ont été fixées. À Paris, avec ses tickets de rationnement, un adulte peut acheter 275 grammes de pain par jour. Par semaine, il peut acquérir 350 grammes de viande avec os, 100 grammes de matières grasses et 70 grammes de fromage. Par mois, ses tickets lui donnent droit à 200 grammes de riz, 500 grammes de sucre et 250 grammes de pâtes. Tout ceci à condition que les produits ne manquent pas. Les Français élèvent des lapins et des poules, accommodent les rutabagas et les topinambours comme ils le peuvent, et sont attentifs à ramasser le moindre mégot. Les bas étant devenus introuvables, les femmes se peignent les jambes, poussant le réalisme jusqu’à dessiner la couture du bas. Par manque d’essence – réquisitionnée pour les véhicules allemands –, les voitures fonctionnent au charbon de bois grâce au gazogène, un appareil simple à fabriquer, avec des matériaux faciles à se procurer, et qui produit un gaz pauvre permettant d’alimenter les moteurs. Les semelles de bois ou de liège remplacent le cuir. Tout est soumis au rationnement, le tabac, la laine… Les Français souffrent de la faim, de la malnutrition et tombent plus facilement malades : le nombre de morts dues à la tuberculose double. Les carences alimentaires ou en vitamines que subissent les enfants affectent leur croissance. Les queues s’allongent quotidiennement devant les magasins et les épiciers, dont les boutiques sont vides mais les arrière-boutiques souvent pleines, en profitent. Pour s’en sortir, les Français pratiquent le marché noir, strictement interdit : dans les rapports de gendarmerie, ce délit figure dans la rubrique « Agissements nuisibles au relèvement du pays ». Les Français qui s’y livrent achètent au prix fort, sans ticket de rationnement, les aliments qui manquent le plus comme le beurre, le café, les fruits ou la viande. Mais tous n’ont pas les moyens nécessaires pour profiter de ce trafic, d’autant que les prix ont connu une hausse considérable. Ainsi, le kilo d’épinards qui était à 2,50 francs en 1940 s’élève à 10 francs l’année suivante dans la ville de Tours. Les allers et retours sont alors fréquents pour trouver du ravitaillement dans les familles qui vivent à la campagne. En effet, si les villes souffrent de la faim, les campagnes, elles, ont accès à une alimentation suffisante et variée. De plus, d’un département à l’autre, les produits circulent mal. La ration quotidienne moyenne est alors estimée à 1 500 calories, et assurément moins en ville. À titre de comparaison, un rapport de l’OCDE daté de 2005 estime la consommation actuelle moyenne en France à 3 654 calories. Pendant la guerre, les Français souffrent également du froid, d’autant que les hivers sont rigoureux, surtout en 1940-1941.

http://memoiredeguerre.free.fr/ph-doc/vie-quotidienne/vie-quotidienne.htm

les produits de première nécessité alimentaire (pain, viande, poisson, sucre, matières grasses, etc…)

Zinc

Quels sont les aliments les plus riches en zinc ?

  • La viande. Le veau, en particulier son foie, et le bœuf sont de bonnes sources de zinc, de fer, de vitamines et de protéines. …
  • Les fruits de mer. …
  • Les noix et les graines. …
  • Les céréales complètes. …
  • Les produits laitiers. …
  • La poudre de cacao. …
  • zsource