Note de revision

Aprés la mise à jour et la correction de l’orthographe 😉 des parties statiques du blog,  bientôt les commentaires sur le très bon livre suivant:

Théorie du multiculturalisme : Un parcours entre philosophie et sciences sociales (Broché)

A noter :  Mon approche n’est pas identique à celle du livre, surtout sur une idée maitresse. La critique ne permet pas de tout percevoir dans la construction d’une réflexion,  ma réflexion ne peut pas conduire aux notions de critique de l’impérialisme occidental et à une idée de repentance de l’homme blanc.

Il y a des choses unitaires à la nature humaine par exemple dans la tentation d »hégémonie, seul les formes différent.  Si l’esprit nous incite à dire qu’avec le hasard les choses auraient pu être différentes , alors discuter du présent sur une critique c’est concevoir l’avenir sur du sable.

Si l’occident a pris le pouvoir à un moment de l’histoire suite à des avantages compétitifs « matériels » subjectifs il n’y a pas de jugement moral à apporter sur cela,  sinon que c’est un évènement brut dénué de sens.

Le temps, selon EINSTEIN, c’est une suite d’évènements.

Publicités