Fiche de lecture – Le sacre du présent

Comme d’habitude ce qui est souvent le plus intéressant dans un essai (pour moi) c’est la synthèse historique qui donne support à l’argumentation et là on peut même constater qu’il y a des recoupements avec TAYLOR.

L’homme archaique

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’homme perspective

Cette émission m’avait donné l’intuition que finalement on est attiré par léonard non pas pour son inventivité mais son ressort a été de brillamment faire des plans dans de justes proportions, (sans jamais savoir si cela existerait ou était technologiquement possible), son empirisme n’est que la méthode de l’époque et no la source de ses « inventions ».

Les justes proportions, On voit cela aussi chez les orientalistes à une autre époque, qui utilise à foison le dessin industriel.

Voilà la force de son succès à son époque, l’attirance contemporaine découle d’une nostalgie imaginaire, d’une curiosité du comment il y a si longtemps on a pu imaginer les objets actuels.  Mais on final on découvre la force de pensée des néo-platoniciens dont Leonard était un défenseur.

 L’homme histoire

Publicités

Et si le christianisme de l’an mille avait eu une réponse…

A la problématique multiculturelle ?

Revenons en arrière les invasions barbares, une église habitée par les Gallo-romains, un pouvoir régalien détenu par de nouveaux arrivants.

Alors que le christianisme construit une nouvelle culture et révolutionne la pensée des antiques. Comment maîtriser la barbarie des actes brutaux et surtout incompréhensible pour un non-germain ?

La chevalerie romanesque suivie de troubadour me parait être un outil inventé pour l’assimilation réelle, l’acculturation ou même de fusion culturelle ?

Pourrait on faire une analogie avec l’invention de la pratique sportive à la fin XIXème début XXème ?

A mon avis oui !

comparatif culturel art1

De mémoire

Quand on cotoie plusieurs milieux culturels et qu’on connait bien le dominant on se rend compte qu’ en fait ce qui manque aux primus immigrés c’est la connaissance des régles implicites de la sociétés. Surtout quand on sait qu’une partie de la culture domine perpétue et poursuit sans comprendre le sens profond de certains modes de vie.

 

C’est mode de vie mon intuition me dit qu’il se situe dans l’expérience, la réflexion puis la transmission et enfin la traditionalisation de certaines habitudes de survie qui ont « marché » dans un milieu donné.

 

Le plus bel exemple qui me revient, est les habitudes de l’heure du couché.

Je me suis toujours dit pourquoi ils se couchent si tard (les maghrébins  africains) ? Alors qu’on m’a toujours dit de l’autre coté « couche toi tôt pour être en forme ».

En fait en allant passer du temps en orient je me suis rendu compte que la vit commence la nuit (du fait des températures et des bouchons citadins). De fait donc allez dire à un orientale de ce coucher tot, quand il vient de migrer pour pouvoir trouver un travail et nourrir sa famille !