Les limites

Le probleme des sciences humaines c’est qu’elles ne peuvent pas etre dans la pratique un denominateur commun.

La demarche de recherche de verite et ou de malice envers la nature, s’accompagne dans une societe humaine de la methode critique.
Cette methode rend difficilement perenne la constance, ce qui la rend innoperande a l’usage du management face voile des illusions sociales.

Conclusion, tous les altermondialistes savent que le discours positiviste dans l’entreprise n’est pas sincere parce qu’il n’est pas dans les faits appuye par une source abstraite capable de construire une union dans le monde des idees de tous ses « salaries ».

Les sciences humaines support du management n’est donc pas une source abstraite d’union pour un individu en dehors des societes anglo-saxonnes. A contrario dans ces societes c’est une composante de la culture, qui s’integre dans des moeurs et ses regulations, s’accorde avec des modes de survie inconscients et genere un interet remunerateur.

Le symbole comme source abstraite semble encore indepassable en dehors de cette zone meme si « l’occident » pourrait bien etre en fait une vaste zone d’assimilation culturel.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s