La processus com dans l’histoire moderne économique

En analogie à la méthode de Todd, que pourrait nous dire cette méthode face aux moteurs de l’histoire humaine ?

Lecture de max Weber, l’éthique protestante et l’esprit du capitalisme. Livre point de repère quand on s’intéresse à l’économie comme Adam Smith…
En lisant je me demande comment la démarche protestante a pu durer ?bQuel a été son moteur, son ressort historique ?
La réponse semble tenir par exemple dans la distinction entre la méthode médiévale du monachisme et l’approche pietiste calviniste.
Il me paraît raisonnable  de penser que le monachisme est plus harmonieuse dans une identité de rêveur… par contre celle du pietisme plutôt les travaillomanes mais sûrement pas les rêveurs.

De même en prolongeant tous les lieux religieux qui concentrent des milliers personnes favorisent plutôt les identités empathiques dans l’élan spirituel pas du tous les rêveurs.

Cela va dans le sens de mon opinion, qui consiste à dire que chaque société favorise une identité processus com face à d’autres. Nous pourrions convenir que dans le monde actuel de l’entreprise ce sont les travaillomanes et les promoteurs, voir les persévérants.

Publicités

Un commentaire sur « La processus com dans l’histoire moderne économique »

  1. Dans le système catholique des saints, je trouve des personnages qui sont morts par épuisement et dans la paix.
    Ceci est pour moi un indice de travaillomane !

    Il faudrait sans doute creuser pour voir si tous les profils sont représentés sur les 365 jours.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s