Guide bien Vivre2 – vitamine

Les vitamines en Survie – Extrait guide « Survivre Vaincre dans l’Hostile

Les sels minéraux :

  • Calcium

Il est impossible d’avoir sa ration quotidienne si on délaisse le lait ou fromage (sinon complément alimentaire).

  • Magnésium

Féculent, fruit oléagineux, chocolat

  • phosphore

viande, oeuf, lait ,céréale

– Sodium

Un peu de sel de mer

– Potassium

Fruits et légumes secs.

 

———————

– Vitamine C (en situation d’effort –> 200 a 300 mg/Jour, soit

700 g tomate ou 3kg légume vert ou 3kg poire, pomme, carotte…

 

Il n’est pas nécessaire de dire qu’il n’est pas bon de se surmener en période de confinement, à la vue de la quantité annoncé. Biensur l’auteur préconise de prendre des compléments alimentaires à la place.

 

– Vitamine B1

Ecorce de céréale, riz entier

 

– vitamine A (pour voir la nuit)

le lait, le beurre, le jaune d’oeuf, carotte, mangue

– Vitamine D

Prendre un bain de soleil

 

l’auteur conseil de consommer le foie des animaux.

13 commentaires sur “Guide bien Vivre2 – vitamine

  1. Il existe environ 20 acides aminés différents dans les végétaux et chez les animaux qui peuvent être classés en deux catégories 2,3 :

    les indispensables : ce sont les acides aminés qui ne peuvent être produits lors du métabolisme par l’organisme et que l’on doit se procurer obligatoirement par l’alimentation

    – 8 acides aminés sont réputés essentiels chez l’adulte (leucine, isoleucine, valine, thréonine, méthionine, phénylalanine, tryptophane et lysine)

    – 9 chez l’enfant (les 8 précédents et l’histidine)

    [bientot une liste des mix pour avoir tous les Acides Aminés]

    J'aime

  2. https://doctonat.com/lysine-aliments/

    Viandes : poulet, dinde, porc, bœuf, gibier, agneau, veau

    Poissons : morue, éperlan, esturgeon, thon, anchois, saumon, flétan, truite, maquereau.
    Produits laitiers : parmesan, gruyère, édam, gouda, mozzarella, chèvre, lait en poudre, yaourt.

    Oeufs

    Céréales : boulgour, maïs, couscous, riz, avoine, quinoa, sarrasin, blé (pâtes), sorgho, seigle.

    Légumineuses : soja, tofu, lentilles (oranges, vertes, noires), lentillons, haricots (roses, rouges, blancs, noirs, coco, azuki, tarbais, mungo, flageolet, cornille), fèves, pois (cassés, chiches, soja, entiers).

    J'aime

  3. Enzimes, les catalyseurs :

    Pour faire le plein d’enzymes, vous allez peut-être devoir revoir votre manière de cuisiner. Les enzymes sont en effet détruites en grande partie lors de la cuisson : la majorité disparaissent dès 45°C et d’autres, plus résistantes, autour de 70°C. Pour les conserver, préférez donc les aliments crus ou peu cuits. A vous le gazpacho minute, les jus de fruits et légumes préparés à la centrifugeuse (ou mieux, avec un extracteur), les cuissons à la vapeur et les salades de crudités fraichement cueillies !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s