modéle Eco Animal spirit

Les esprits animaux chez Keynes

La première utilisation de cette notion en économie remonte à John Maynard Keynes, dans la Théorie générale de l’emploi, de l’intérêt et de la monnaie :

« Outre la cause due à la spéculation, l’instabilité économique trouve une autre cause, inhérente celle-ci à la nature humaine, dans le fait qu’une grande partie de nos initiatives dans l’ordre du bien, de l’agréable ou de l’utile procèdent plus d’un optimisme spontané que d’une prévision mathématique. Lorsqu’il faut un long délai pour qu’elles produisent leur plein effet, nos décisions de faire quelque chose de positif doivent être considérées pour la plupart comme une manifestation de notre enthousiasme naturel (as the result of animal spirits) – comme l’effet d’un besoin instinctif d’agir plutôt que de ne rien faire -, et non comme le résultat d’une moyenne pondérée de bénéfices numériques multipliés par des probabilités numériques3. »

wiki

Nota : la théorie des Jeux est aussi un outil précieux dans ce cas.

 

https://www.lafinancepourtous.com/outils/bibliotheque/les-esprits-animaux/

 

Animal spirits is the term John Maynard Keynes used in his 1936 book The General Theory of Employment, Interest and Money to describe the instincts, proclivities and emotions that ostensibly influence and guide human behavior, and which can be measured in terms of, for example, consumer confidence. It has since been argued that trust is also included in or produced by « animal spirits ».

https://en.wikipedia.org/wiki/Animal_spirits_(Keynes)