covid-19 & les Saints Principes RH / HR

 

On voit ici l’intégration Américaine des Sciences dans la Vie Effective, à contrario de la France, par exemple ! Il n’y a pas de Jugement de valeur.

 

Nous sommes dans une situation exceptionnelle, les jugements « moraux » usuels qui conditionnent le CONTROLE SOCIAL, sont inadéquates. Et pourtant tout voyageur sait qu’au Canada les gens s’observent à contrario en France c’est plutot « coolant ». Mais le sujet du post ici est bien de différencier une Attitude (acquise par l’éducation) en situation Normale et en situation « inconnue ».

L’inconscient Humain biensur a gardé mémoire de ces grandes périodes de Pandémie, mais la société actuelle fabrique de l’oubli.

EXxX5B5X0AAhTth

6 règles d’or pour que votre cerveau continue de fabriquer de nouveaux neurones

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/cerveau-et-psy/6-regles-d-or-pour-que-votre-cerveau-continue-de-fabriquer-de-nouveaux-neurones_104884

 

1. Fuir la routine

Le cerveau se nourrit du changement. En effet, la stimulation provoquée par le changement entraîne les cellules souches à produire de nouveaux neurones. Il faut, selon Pierre-Marie Lledo, fuir la routine, « respecter la libido sciendi, c’est-à-dire la soif de comprendre et d’apprendre« .

La production de nouveaux neurones ne s’arrête jamais. Des chercheurs ont observé que dans une région du cerveau impliquée dans la formation des souvenirs et la gestion des émotions – l’hippocampe -, les anciens neurones étaient remplacés par d’autres, fraîchement produits à partir de cellules souches. Et chacun de nous aurait ce potentiel, quel que soit notre âge. Rassurant. Sauf que, d’après le Pr Pierre-Marie Lledo, lors de la deuxième édition du colloque S3 Odéon, les expériences chez les souris ont montré que cette capacité pouvait diminuer, voire même disparaître (en cas de stress) selon l’environnement. Au contraire, dans un environnement adapté, la neurogenèse chez les rongeurs a été multipliée par trois en quelques semaines. Le directeur du département de neurosciences à l’institut Pasteur nous livre six principes à respecter pour conserver un cerveau jeune jusqu’à la fin de ses jours.

2. Lutter contre l’infobésité

Le cerveau est malléable et l’information invite directement les circuits à se régénérer. En revanche, la question à se poser est : quelle information ? L’écosystème numérique dans lequel nous vivons entraîne une avalanche d’informations certes… Trop selon le médecin. « L’information qui nous fait juste savoir est absolument délétère, et n’incite pas le cerveau à produire de nouveaux neurones. Bien au contraire, ce dernier, bombardé d’informations, est alors condamné à l’anxiété« . Concrètement, il est indispensable de trier cette information : choisir l’utile, celle qui nous fait comprendre, et se débarrasser de la futile, celle qui nous fait juste savoir.

 

3. Bannir anxiolytiques et somnifères

L’objectif des anxiolytiques et des somnifères est d’empêcher le cerveau, celui qui cherche à comprendre, de fonctionner. Leur consommation permet de mettre le cerveau en « marche automatique ». Leur utilisation chronique est donc une entrave à la production de nouveaux neurones.

4. Bouger !

« Il nous faut lutter contre la sédentarité car la science nous dit que, en cas d’activité physique, les muscles produisent des susbtances chimiques (nommés facteurs trophiques) qui, par voie sanguine, viendront agir sur le cerveau et particulièrement sur la niche de cellules souches« , explique le Pr Lledo. Il existe donc une corrélation directe entre activité musculaire et production de nouveaux neurones.

5. Cultiver l’altérité

Certaines parties de notre cerveau, que nous ne pouvons pas contrôler, ne sont engagées que lorsque ne nous sommes exposé à autrui. « C’est ce qu’on appelle globalement le cerveau social, ajoute le médecin. Plus vous allez cultiver votre altérité, et plus vous allez soigner votre cerveau car il sera enclin à produire plus de nouveaux neurones« .

6. Soigner le microbiote

Très récemment, les neurosciences, associées avec la microbiologie, ont montré qu’il y a une flore intestinale qui communique en permanence avec notre cerveau. Notre régime alimentaire a donc un rôle important : la consommation de fibres, un régime varié, incitent à la prolifération de certaines espèces bactériennes concourant justement à la prolifération de neurones. A l’inverse, une nourriture peu variée, riche en sucres, en graisses, favorise la prolifération d’espèces bactériennes qui ne permettront plus aux cellules de produire de nouveaux neurones, quel que soit l’âge.

Effet Streisand

https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Streisand

L’effet Streisand est un phénomène médiatique au cours duquel la volonté d’empêcher la divulgation d’informations que l’on aimerait garder cachées — qu’il s’agisse de simples rumeurs ou de faits véridiques — déclenche le résultat inverse.

Par ses efforts, la victime de l’effet Streisand encourage malgré elle l’exposition d’une publication qu’elle souhaitait voir ignorée. Il s’agit donc à proprement parler d’un « effet pervers »1.

cas pratique + Marseille

Exemple de discours :
jeudi 02/04/2020 à 07h17
| Société
| Édition Marseille

Coronavirus : pas tous égaux devant la contagion
L’épidémie de Covid-19 pourrait flamber dans certaines cités en raison de la promiscuité et de la sur-occupation des logements. Le Laboratoire Population Environnement Développement vient d’éditer une carte

vs

jeudi 16/04/2020 à 07h12 – Mis à jour à 07h29
| Santé

Coronavirus : fin de l’épidémie ? Raoult dégaine encore
Le Pr. Raoult annonce que l’épidémie décline. Une déclaration contredite par les autorités sanitaires qui craignent un relâchement du confinement

D’où vient l’expression «ça ne mange pas de pain» ?

https://www.cnews.fr/racines/2016-03-21/dou-vient-lexpression-ca-ne-mange-pas-de-pain-725439

 

Ces derniers privilégiaient les choix qui ne leur coûtaient rien, «qui ne mangeaient pas de pain», puisque cela n’avait aucun impact sur les stocks de denrées. L’expression a ensuite été attestée dans le courant du XVIIe siècle, époque marquée par plusieurs famines en France, puis a été conservée au fil du temps.

Guide bien Vivre2 – vitamine

Les vitamines en Survie – Extrait guide « Survivre Vaincre dans l’Hostile

Les sels minéraux :

  • Calcium

Il est impossible d’avoir sa ration quotidienne si on délaisse le lait ou fromage (sinon complément alimentaire).

  • Magnésium

Féculent, fruit oléagineux, chocolat

  • phosphore

viande, oeuf, lait ,céréale

– Sodium

Un peu de sel de mer

– Potassium

Fruits et légumes secs.

 

———————

– Vitamine C (en situation d’effort –> 200 a 300 mg/Jour, soit

700 g tomate ou 3kg légume vert ou 3kg poire, pomme, carotte…

 

Il n’est pas nécessaire de dire qu’il n’est pas bon de se surmener en période de confinement, à la vue de la quantité annoncé. Biensur l’auteur préconise de prendre des compléments alimentaires à la place.

 

– Vitamine B1

Ecorce de céréale, riz entier

 

– vitamine A (pour voir la nuit)

le lait, le beurre, le jaune d’oeuf, carotte, mangue

– Vitamine D

Prendre un bain de soleil

 

l’auteur conseil de consommer le foie des animaux.

Guide bien vIVRE manger (synthése)

edit1

edit 2

A lire en préambule

Guide de survie dosage et principes :

– SI PAS D EAU, NE PAS MANGER.

– DOSAGE APPORT QUOTIDIEN en situation d’activité INTENSE :4 DE GLUCIDE  2 PROTIDE    1 LIPIDE  ) source

– (bientot je rajoute les vitanimes nécessaires) : prendre vitamineC avec calcium en comprimé  + Prendre sa cure quotidienne de Vitamine du soleil.

Edit 2

Ci_dessous c’est pour l’action, par exemple, qui demandera de la randonnée. En confinement i.e. en mode statique, on peut stocker « au cas ou » des aliments qui le permettent. Néanmoins Les Dentistes et médecins sont fermés ou difficile d’accés, il faut donc diminuer la proportion consacrée aux Sucres Lents et rapides et la détourner vers les lipides (pas de soda, de glace, de pain, de patte etc.).

Il faut donc se mobiliser pour « manger Frais » et faire de l’exercice.

Nous restons dans le monde moderne, la force mécanique issue de l’électricité et des moteurs a combustion est considérablement plus importante que celle de la force humaine Propre.

toujours en mode survie

– je rajoute avoir en stock  :

médicaments –> dafalgan contre fievre, antiseptique et nettoyer plaies, immodium)

Compléments alimentaires –> charbon actif, Argent Colloidal, pastille purificatrice eau.

 

Survivre : Comment vaincre en milieu hostile
Le Guide mentionne des objets simples (pas la peine de chercher à acheter Magnum, 12.7 ou autres) :
Sifflet, fronde, couverture survie, Pelle de survie, bougie, allumette& briquet au pétrole ,radio a pile, savon de Marseille,  etc.
Bien dormir et assez en situation statique.

— sURVIVALISME——-

UN FOIS QUE LE POTAGER EST LANCE, STOCKS BIEN GARNI, IL FAUT LUTTER  CONTRE L ENNUI,

(TELECHARGER TOUS LES LIVRES GRATUIT POSSIBLES, CARTES, JEUX DE SOCIETE…

Résilience-Urbaine – site survivaliste français – Survivalisme, survie urbaine et matériel de survie en France

Les cinq stades de l’effondrement, par Dmitry Orlov


 

 

en réédition permanente

Effet pavlov chien

l’inhibition transmarginale.

From Wikipedia, the free encyclopedia

Jump to navigation Jump to search

In psychology, Transmarginal inhibition, or TMI, is an organism’s response to overwhelming stimuli.

Research

Ivan Pavlov enumerated details of TMI on his work of conditioning animals to pain. He found that organisms had different levels of tolerance. He commented « that the most basic inherited difference among people was how soon they reached this shutdown point and that the quick-to-shut-down have a fundamentally different type of nervous system. »[1]

Patients who have reached this shutdown point often become socially dysfunctional or develop one of several personality disorders. Often patients who dissociate during and after the experience, will more easily dissociate or shut down during stressful or painful experiences, and may experience post traumatic stress disorder for the remainder of their lives.

Stages

There are three stages passed through for state of TMI to be reached.

  1. equivalent phase: when the response matches the stimuli, which is considered the normal baseline behavior.
  2. paradoxical phase: associated with quantity reversal, occurs when small stimuli receive major responses and major stimuli elicit small responses.
  3. ultra-paradoxical: the final stage, associated with quality reversal in which negative stimulation results in positive responses and vice versa.[2]

Additional research on these phases was done by William Sargant in his work on shell-shocked servicemen.

An organism can progress through these stages by increased stimulation, random negative stimulation, reversing positive and negative stimulation, or physically debilitating the organism.

As observed by Pavlov, tolerance of stimulation varies greatly between individuals. Highly sensitive persons may be overstimulated by the loud volumes in a movie theater or the background confusion of a large social gathering. Other individuals will find those same stimulations as ideal stimulation levels, or even understimulating.

Use in mental conditioning

The sudden conversion methods of mental conditioning rely heavily on TMI. Of the ten elements of control (environment control, physical fatigue, mental fatigue, tension or uncertainty, confession, superstimulation, crisis, euphoria, proselytization, and restimulation), six can be seen as stimulation toward TMI.[citation needed]

References

  • Rokhin, L.; Pavlov, I. & Popov, Y. (1963) Psychopathology and Psychiatry. Foreign Languages Publication House: Moscow.

Transmarginal Inhibition

A cross checker!

+

Dans sa célèbre expérience, Pavlov sonnait une cloche chaque fois qu’il servait de la nourriture à un chien. Puis un jour, Pavlov sonna la cloche mais ne servit aucune nourriture au chien : celui-ci saliva quand même. Ce conditionnement associatif est très présent dans nos vies.

Théorie du conditionnement Pavlovien